Les secrets capillaires d’Alexandra, Make My beauty


J’ai toujours été très jalouse – amicalement bien sûr – des cheveux d’Alexandra : cette masse capillaire sont à mes yeux un atout beauté incroyable, du caractère, une allure folle. A chaque publication de l’un de ses tutos*, je me suis toujours interrogée sur la perception qu’elle avait de ses cheveux et le soin qu’elle y accordait.
En Beauty Coach confirmée, j’étais certaine qu’elle aurait des tips intéressants à nous partager, j’ai donc été lui poser quelques questions.
Mesdames, si vous partagez le même ADN capillaire qu’Alexandra, ce post-tips vous intéressera sans doute.

*Alexandra est Make Up Artist et Beauty Coach. Avec Nelly, depuis plusieurs années, elles composent le duo MAKE MY BEAUTY.

Carte d’identité Capillaire

Secs, très épais, entre bouclés (des boucles lâches) et ondulés selon leur humeur, la saison, le soin que je leur apporte et mon envie de les coiffer. Une seule ligne de conduite : les nourrir.

Cote d’Amour : 9/10

Je les ai longtemps mal-aimés, et avec les années j’ai compris qu’ils étaient un atout incroyable et que comme tout atout je devais apprendre à les connaître, les comprendre et les chérir. Et mon mari leur voue une passion infinie, ça m’a motivée !

Une Routine rôdée

J’ai mes produits chouchou et depuis longtemps, j’en sors assez rarement, avec un coup de coeur majeur pour les produits Leonor Greyl.
30 minutes en one to one avec mes cheveux tous les 3/4 plutôt le soir pour avoir le temps nécessaire de m’occuper de toute cette masse capillaire. J’utilise le shampoing crème Moelle de bambou de Leonor Greyl puis le masque régénérant de Christophe Robin.
Séchage naturel ou au diffuseur.

Je les brosse tous les soirs avec une brosse Bachka pour les oxygéner et enlever la poussière, car ils sont très épais.
Le lendemain, je retrouve mes boucles en réhumidifiant les longueurs avec le spray coiffant réveil boucles « Algues et Fleurs » ou la crème coiffante Eclat Naturel (plus riche) à appliquer sur les longueurs en partant des pointes avec un geste doux de froissage des cheveux, de chez Leonor Greyl. Et selon le temps et l’humeur du jour, je prends un peu de temps pour refaire quelques boucles autour du visage au boucleur.

Le meilleur Tips qu’on m’ait donné

Faire des bains d’huile régulièrement pour nourrir en profondeur… Essentiels pour mon type de cheveux. Je les fabrique moi-même, et quand je n’ai pas le temps, j’utilise aussi l’huile de Leonor Greyl !

Ton soin DIY 

Depuis plusieurs années, j’ai un rituel super calibré : je fais toutes les 4 semaines environ un bain d’huiles que je crée moi-même pour nourrir mes cheveux, et les discipliner.
Il est formulé comme suit : de l’huile de brocolis (1 c. à s.), excellente pour gainer la fibre capillaire et la lisser, de l’Aloe Vera (2 c. à s.) pour l’hydratation, de l’huile d’avocat (2 c. à s.) qui adoucit et accélère la pousse, de l’huile de coco et de l’huile de pépins de raisin (2 c. à s. de chaque), toutes deux nourrissantes et protectrices. Pour l’odeur, quelques gouttes d’Ylang Ylang seront utiles pour masquer l’odeur un peu forte du brocolis.
J’applique sur l’ensemble des cheveux et du cuir chevelu, et je laisse poser un maximum de temps, 1 heure minimum en enveloppant les cheveux d’une serviette, si possible une nuit entière.
Le lendemain, hop shampoing, masque et séchage au naturel ou au diffuseur

Le « tous les jours » style ?

Lâchés en général, sinon en queue de cheval ou en bun. Je vais souvent prendre le temps avec un boucleur (curve) de redessiner les boucles qui encadrent mon visage et quelques unes sur les côtés.
Je fais rarement des brushings lisses, cela prend un temps fou, et j’aime bien ma crinière au naturel.

Colo ou naturel ?

Plutôt adepte de la colo mais naturelle.
Mes cheveux sont châtains au naturel avec une pointe de cuivré que j’entretiens une fois par an avec Alain Silvani mon coloriste : il me fait un léger balayage à l’huile décolorante (plus doux) et une patine mixant teintes cuivrées et de teintes souffrées à base de des pigments naturels (henné).
Et je suis adepte du soin repigmentant cuivré naturel de Leonor Greyl pour raviver les couleurs qui ont tendance à ternir avec le temps et avec l’eau calcaire (le pire ennemi des couleurs). Il s’utilise comme un après shampoing.

L’astuce de Sabine, coiffeur expert, pour Alexandra

Appliquer une noix d’après shampoing ou de masque sur les pointes, laisser sécher, ne pas rincer jusqu’au prochain shampoing.
L’Après Shampoing a un effet alourdissant et le masque un effet nourrissant, ainsi gorgé de matière, le cheveu va mieux absorber l’humidité et crêpera moins
Si au réveil, le cheveu est un peu cartonné, réhumidifier avec un vaporisateur et laisser sécher au naturel.

Son produit chouchou pour des belles boucles : La Potion 9 de Sebastian, qui apporte beaucoup de souplesse et d’hydratation.
Le produit qu’elle aurait bien envie d’essayer : le Wake Up Curl Day 2 de Cut by Fred. Alexandra, tu testes et tu nous dis ?