Portrait de Ma Demoiselle Pierre, jolie muse Simone


Avec la folie Instagram, difficile d’échapper quelques fois aux envies de Nail Art, et lorsque Ma Demoiselle Pierre commande une manucure à SIMONE… on s’impatiente déjà de découvrir la surprise du chef tandis que l’une de nos Nail Artists se prépare à s’amuser.

Rencontre avec Stéphanie Allerme, créatrice du Studio Ma Demoiselle Pierre, dealeuse d’idées, développeuse de talents & projets sans frontières !

Stéphanie, peux-tu nous en dire un peu plus sur toi et de l’univers qui borde tes ongles ?

Il y a quelques années, j’ai développé le projet «Ma Demoiselle Pierre» en même temps que ma «petite» agence de communication «Pierre qui Roule»  qui est devenu le fameux «Studio Ma Demoiselle Pierre». Petit à petit mon bureau du 155 de la rue Amelot dans le 11ème à Paris s’est transformé en boutique évènementielle puis en studio de création dont le décor change au gré des projets.

Je créée de tout pour mes clients. Des projets digitaux, des objets, des affiches, coussins, assiettes, décors d’intérieurs… C’est pour cela que j’ai fini par me définir comme une dealeuse d’idées.

Ma Demoiselle Pierre x Frichti

Ma Demoiselle Pierre x Frichti

Un exemple de création Ma Demoiselle Pierre dont tu es particulièrement fière ?

Ma collaboration avec Reebok

C’est une marque internationale avec laquelle je collabore depuis 4 ans et qui correspond tout à fait à l’univers sport chic que j’aime. A l’époque de ma rencontre avec les responsables de la marque Reebok, la fameuse Basket Freestyle allait avoir 30 ans, tout comme moi! .. (rire) .. Pour notre collaboration, j’ai alors eu l’idée de développer des bijoux pour baskets. Tout s’est enchainé merveilleusement ensuite. Depuis je n’ai pas cessé de renouveler mes créations pour la marque.

Et d’où te vient cette envie de customiser tes ongles ?

Avant je ne portais que du blanc.. puis soudain je suis passée au Nail Art. Ca fait bien un an que je le fais tous les mois. Beaucoup de gens trouvent le Nail Art hyper ringard car ils se représentent des motifs très chargés. Moi, j’aime cet extra sur mes ongles car il reste minimaliste et s’accorde avec mon style.

Ce qui est amusant, c’est l’attention et le contact qu’il suscite dans mes relations professionnelles. Certains de mes clients mes clients me prennent les mains en me  disant «alors Stéphanie que portez-vous sur vos mains ce mois ci ? » Ca crée la différence, et ça plait autant aux femmes autant qu’aux hommes !

 

Tu soignes donc beaucoup l’image de tes mains. Quelle importance cela a dans ton quotidien ?  

Je suis pianiste et quand j’étais au conservatoire, on n’avait ni le droit de se laisser pousser les ongles, ni de mettre du vernis, une discipline qui ne laissait pas la place aux fantaisies.  J’ai tellement regardé mes mains. Elles font partie de mon développement artistique.

Aujourd’hui c’est primordial et indispensable pour moi de les mettre en scène !

Il faut dire que je montre beaucoup mes mains sur les réseaux sociaux car elles participent à la représentation de mes créations de bagues ainsi que d’autres réalisations.

Tu es toujours au cœur des tendances, comment vois tu les vernis cette année ?

Pour le nail art, je parie sur des lignes plus graphiques…

Coté couleurs, je dirais qu’elles vont tendre vers le rose poudré, le vert profond et le doré … Ce sont les couleurs qui font la tendance générale dans la décoration et cela va se décliner dans toutes les envies du quotidien.

Tu nous conseilles un lieu à Paris où il faut montrer ses ongles ?

A la prochaine fête Ma Demoiselle Pierre!

Ah ? et comment peut-on faire partie de la liste des invitées?

Vous êtes invités bien sur ! et les clientes de Simone également.

Studio Ma Demoiselle Pierre, 155 rue Amelot 75011 Paris.

Ma Demoiselle Pierre sur Instagram