Pourquoi je perds (plus) mes cheveux à l’automne ?


On le voit dans notre brosse à cheveux et le lavabo : la perte des cheveux automnale est bien une réalité. Quels soins et quelles solutions adopter pour prévenir et limiter cette chute de cheveux saisonnière ?

On tient d’abord à vous rassurer : rien d’anormal à perdre entre 50 et 100 cheveux par jour toute l’année, cela participe du renouvellement classique et naturel des phanères. Mais à l’automne, au moment où les arbres perdent leurs feuilles, nous avons tendance à perdre davantage de cheveux. Lorsque l’on a mes cheveux courts ou clairs, cette chute passe presque inaperçu. Mais d’autres ont l’impression de les perdre par poignée à chaque coup de brosse ou juste en passant leurs doigts.

La raison de cette chute naturelle est à rechercher, comme bien souvent, du côté de nos hormones. On vous explique : aux beaux jours, les rayons du soleil augmentent la sécrétion d’hormones qui assurent la croissance de la chevelure. Si bien qu’à la saison automnale, les cheveux arrivés en fin de cycle se mettent à tomber naturellement. C’est un cycle normal et physiologique qui dure entre quatre à six semaines.

SOLUTION N°1 : une cure de compléments alimentaires.

En prévention : On peut stimuler le bulbe capillaire de l’intérieur via une cure de vitamines spécial croissance et fortification des cheveux durant le mois d’août. A l’intérieur de ces capsules : un cocktail de vitamines boostantes, dont la vitamine B8 (ou Biotine) capable de booster les acides aminés qui synthétisent la kératine du cheveu. Cela passe aussi par une alimentation équilibrée, riche en fer et en vitamine C.

Nos recos :

Les capsules Force & Vitalité d’Oenobiol qui contiennent kératine, L-cystine, myrtille, vitamines B et zinc pour fortifier la chevelure.

Le kit Hair & Scalp Boost de AIME Skincare enrichi en probiotiques, biotine, acide folique et protéines de riz, un complexe qui évite la chute de cheveux, assure l’équilibre du cuir chevelu et favorise la pousse. Malin : il existe également en combo avec une brosse massage cuir chevelu de AIME

 

En cure d’attaque : Pour une cure de choc, on peut prendre de la kératine directement. Son action est multiple : en plus d’inciter le bulbe à en produire plus de lui-même, ce complément agit comme un ciment qui améliore la qualité du cheveu et réduit la chute dès trois jours. On peut même observer une augmentation du nombre de cheveux en phase anagène, c’est-à-dire en phase initiale de pousse du cheveu. 

Nos recos :

Kit Nutrition capillaire Absolu de kératine + Complexe de pousse de D-Lab pour une action 360° qui booste la production naturelle de kératine.


On veut… Un booster de pousse d’Atelier Nubio, un mix de 100% de plantes naturelles qui répond aux besoins des cheveux dont la croissance ralentit, à la perte de cheveux liée au changement de saison, post partum, fatigue et à tous les cheveux fins, qui manquent de tonus.

Pour aller plus loin : une consultation de naturopathie permet de comprendre les bénéfices de chaque aliment, nutriment et vitamine que vous ingérez, aussi bien pour votre chevelure, votre peau que votre santé en général.
Laetitia, Jade et Muriel sont toutes trois masseuses et thérapeutes naturopathe expérimentées dans l’équipe SIMONE. Elles se déplacent chez vous pour un premier rdv (comptez 1h30) et consultent également en visio.

UN RDV NATUROPATHIE


SOLUTION N°2 : une friction quotidienne.

DIY : On peut limiter la perte de cheveux et stimuler leur croissance en massant le cuir chevelu du bout des doigts ou à l’aide d’une « scalp brush ». Leurs picots assurent un micromassage efficace. C’est encore mieux avec une huile végétale de ricin enrichie en huiles essentielles stimulantes de romarin cinéaole, pamplemousse et bay Saint-Thomas si l’on n’y est pas sensible. 

Clé-en-main :
le sérum revitalisant et fortifiant de Sisley est facile à utiliser et surtout sans rinçage. Sa formule à la fois stimulante et apaisante est idéale en prévention aux intersaisons ou dès qu’on observe les premières chutes. En prime, il redonne du volume en décollant les racines. Le bon rythme : l’équivalent de 3 pipettes, tous les jours. 
“Un budget certes mais un produit qui a vraiment d’excellents résultats et prescrits également par des dermato” selon l’avis de Benjamin, coiffeur de l’équipe et expert en protocole de soin personnalisés.


Pour un rdv coupe ou coloration + protocole de soin avec notre coiffeur studio Benjamin

UN RDV COIFFURE